Du plateau de Valensole aux lacs de Montpezat et d'Artignosc (Au bord de l'eau)

Publié le 24 septembre 2023 à 19:31

Le lac de Montpezat et d'Artignosc font partie intégrante du canyon de Baudinard, secteur habité dès la préhistoire et qu'il est possible de découvrir par voie nautique.

Séparés par 4km, les villages de Montagnac et de Montpezat se distinguent par des milieux naturels distincts : les basses gorges du Verdon pour Montpezat et le plateau de Valensole pour Montagnac. Cette commune est délimitée au sud par le Verdon au niveau des gorges de Baudinard et s'étend au nord jusqu'à Allemagne-en-Provence et la vallée du Colostre.
Les lieux ont été habités dès la préhistoire. Les grottes situés en rive gauche du Verdon ont livré de nombreux indices d'occupation depuis le néolithique.
Montagnac doit son nom à un établissement agricole gallo-romain, une villa possédée par un homme s'appelant Montanius.
Les habitants du plateau nomment ce village Montagnac-les-truffes, ce qui rappelle bien sûr l'or noir du plateau. La fête de la St Antoine, saint patron des trufficulteurs, est célébrée chaque année dans l'église dévolue à ce saint.
La commune de Montpezat, est établie plus au sud sur un petit promontoire au sommet duquel se trouvent les vestiges d'un chateau.


Mes photos:

Caractéristique de ma randonnée:

Date: 23 septembre 2023

Commune: Saint Laurent du Verdon

Parcours: 11,800 km

Durée totale: 5 h 07

Dénivelé positif: 243 m

Recommandations:

Rien de particulier sur cette randonnée.

Quelques passages à l'ombre des pins et on peut se rafraîchir au bord de l'eau.


Voici l'histoire de ma randonnée:

 

Une semaine avant le départ de la randonnée, je m'organise pour faire cette sortie loin d'être difficile.

Je calcule mon coup pour être à la pause du midi au bord d'un lac afin de casser la croûte et que chacun puisse profiter de la vue.

Nous devions être un petit groupe de cinq personnes, mais dans les dernières heures avant le départ, deux personnes annuleront.

C'est donc en compagnie de Claire et Marie que cette sortie se fera sous un beau ciel bleu.

Arrivés à Saint Laurent du Verdon, nous nous équipons et nous partons pour une nouvelle aventure sur la rive droite du Verdon.


Il est 10 h 13, le départ se fait au parking des Aires, face au château de Saint-Laurent.

Le Château est l'âme du village. Les fenêtres des deux étages sont cintrées. La cheminée monumentale, en gypserie, est de style Louis XIV. 

C'est une propriété privée.


Nous faisons quelques mètres sur la route jusqu'au premier virage, nous apercevons les premiers sommets des Alpes que j'ai en partie conquis.


Au point 1 de la carte sur Visorando, nous quittons la route pour un large chemin qui nous mènera sur le fameux plateau de Valensole (point 2)...


... Mais en cours de montée, le lac d'Artignosc fait son apparition après avoir passé ce qu'il me semble être un champ de chêne truffier.


C'est au tour du lac de Montpezat de se dévoiler au travers de quelques pins, ainsi que le village de Montpezat.

Plus d'informations en cliquant sur l'image.


Au point 4, la route menant de Saint-Laurent à Montpezat est juste là, devant nous.

Nous la suivons sur quelques mètres jusqu'à tourner à droite, c'est là que l'on est proche du premier lac.


Une fois sur la plage de celui-ci, une première séance photo est nécessaire avec, au loin, Montpezat.


Peu de temps après, une cabane en bois et un ponton en bois attire notre attention, car j'avais vu cela sur les images de Visorando. Je trouvais cet endroit très joli.

Il est 11 h 44 et nous irons faire la pause repas à deux pas d'ici.


Il y a un peu d'animations dans le coin, car nous sommes à l'Accrolac.

Accrobranches, tennis, château gonflables, etc. Plein d'activités pour les petits et les grands.


C'est 11 h 59, une pause s'impose au bord du Verdon après avoir trouvé une géocache au point 5 de la carte.

Je vais également profiter du lieu pour prendre quelques photos et faire trois vidéos TikTok.


Après cette pause, nous repartons en direction du deuxième lac.

De nouvelles vues sur le Verdon s'offrent à nous, lieux idéals pour un shooting photo.


Au milieu du chemin, Marie voit une fourmi tirant le restant d'un insecte. Cette fourmi semble être une Pogonomyrmex Rugosus, mais je n'en suis pas à 100 % sûr.


Nous avançons encore et cette fois-ci, ce sont des minis cairns que l'on voit sur la droite. 

J'appelle ça des "bébés cairns".


Le lac d'Artignosc est juste à côté et une nouvelle séance photo est obligatoire au point 5.

Les photos où on fait les pitres ne seront pas montrées pour des raisons de confidentialité (mdr).


Ah quelle belle vue du lac !


Un autre petit selfie s'impose, car on m'a demandé d'en faire.


N'ayant pas pris de photos de plantes, je saute sur l'occasion pour photographier cet Aster à feuilles de saule.

Cet aster très commun dans la vallée de la Durance est une plante nord-américaine naturalisée dans notre région. À ne pas confondre avec l’Aster amelle, plante bien plus rare de milieux plus secs.


La rando est loin d'être terminée, on grimpe, on arrive proche d'une antenne télécom qui gâche la vue et on descend vers un endroit où j'étais venu, il y a près de quatre ans avec mon père pour un après-midi pêche (point 7).


Sans trop s'attarder, on se dirige vers le pont où l'on prendra quelques photos.

Ce pont est la limite entre le Var et les Alpes de hautes-Provence.


Nous continuons la marche à grande vitesse, le pont s'éloigne et les sommets des Alpes sont toujours visibles.


Au point 8, une dernière montée d'environ soixante-dix mètres de dénivelé positif est devant nous, elle nous mènera au bord d'un champ de pins parfaitement alignés.


Nous passons entre deux rangées jusqu'à arriver à cette caravane qui est citée dans le descriptif de la rando sur Visorando.


Nous montons encore, puis c'est la chapelle Notre-Dame qui surgit entre deux arbres (point 9).

Une nouvelle pause s'impose et j'en profite pour aller chercher la deuxième géocache avec Claire du temps que Marie surveille les affaires devant la chapelle.

Avec Claire, nous descendons devant ce qui est appelé "la cave" et je repère rapidement l'endroit où est cachée la boite, mais je laisse Claire chercher.

Elle trouve très facilement la cache et je logue le carnet.

Nous remontons rejoindre Marie qui est en train de lézarder sur le banc devant la chapelle.

Repos ou bronzage ? Que fait Marie ?

Si vous saviez comme les minutes à venir vont être longues (Mdr).

Dédicace au Curré Trécie (Mdr).


Nous entamons une nouvelle descente et les blagues vont défiler à une vitesse que mon cerveau n'a pas suivi.

Entre le Curré Trécie, les fadas et j'en passe, on va passer quelques minutes à rire.


Cette petite ruine attire mon attention. 

Maison ou zone de stockage ? 

Je serais curieux de savoir ce que c'était autrefois.


Nouvelle vue sur les Alpes. J'avoue que les chevaux sont bien ici et mon regard se pose vite sur cette croix rouge. Serait-ce une vieille ambulance ?


Nous revoilà à Saint-Laurent du Verdon (point 10).


La commune a plantée de magnifiques Lys des Incas.

Le lys des Incas est une vivace dont la beauté des fleurs n’a d’égale que la grande diversité de leurs couleurs.

Plus d'informations en cliquant sur l'image.


La dernière photo se fera devant l'église avant d'arriver au parking.


Nous irons par la suite, prendre une glace et boire un verre au resto, à l'entrée des gorges de Quinson.

Ce sont des moments comme ça que j'aime, partager, visiter, rigoler.

Un grand merci à Claire et Marie pour cette belle journée au bord du Verdon.

 

FIN


Si vous ne voulez pas rater les prochains articles,

abonnez-vous à la Newsletter:


Suivez-moi aussi sur

FacebookInstagramYouTube et TikTok:

 


Je compte également sur vous pour

partager mon blog:

 

Ajouter un commentaire

Commentaires

Marie
il y a 8 mois

Je peux le dire et j'en suis fière, j'y étais......Belle randonnée que beaucoup peuvent faire, surtout une bonne paire de chaussures est nécessaire, sinon que du bonheur, de la bonne humeur, et vraiment un régal pour les yeux. TOUT est magnifique, la randonnée s'est déroulée comme nos pas sur les chemins d'une manière agréable et facile. David au top comme d'habitude. Certes, les deux accompagnatrices étaient au top de la forme et David, tu nous as supportées nous et nos blagues. Belle journée en tout cas, à vivre et à revivre. En tout cas, les deux absents, vous ne savez pas ce que vous avez manqué. Dommage une prochaine fois peut-être......David je suis partante pour une autre balade et cette fois-ci je n'oublierai pas mes bâtons. Enfin, des photos de notre guide.....préféré.